Navigation Menu+

kaspar de pierre

Le livre

Paru en novembre 2017 aux éditions La Lettre volée (collection « Poiesis »), 46 p., 14 €

kaspar de pierre est un récit poétique qui donne voix à Kaspar Hauser, l’enfant trouvé, mystérieusement arrivé en 1828 aux portes de Nuremberg après 17 ans de captivité. Tout d’abord, il fallait dynamiter le mythe du « séquestré au cœur pur » comme l’appelle Françoise Dolto qui le décrit, à l’instar de Verlaine et de son « priez pour nous pauvre Gaspard », comme un enfant innocent, quasi christique.

Kaspar Hauser, comme Woyzeck, le soldat devenu meurtrier, sont des images de notre société moderne tardive dont il préfigure certains traits, pour Kaspar : la soif de gros-titres, la complaisance envers la maltraitance et l’iconisation de l’individu.

Prix

« kaspar de pierre » fait partie, avec six autres textes, de la sélection 2018-2019 du Prix des Découvreurs.

Il fallait que les texte s’inscrivent au mieux au sein des parcours éducatifs aux arts et à la culture (PEAC) instaurés dans les établissements, des ouvertures vers d’autres pratiques artistiques.
Voir Les Découvreurs

PoésieGo Paris! ( mai-juin 2018)

Un poème de Laure Gauthier porté à la création sonore, pour rendre la poésie à l’oralité.
Poésie go! est une production du Festival de la poésie de Montréal conçue en partenariat avec Magnéto.

Texte : Laure Gauthier
Lu par : Marcel Pomerlo
Réalisation et création sonore : Magnéto

Voir la Maison de la Poésie

Il s’agit d’un projet de balados alliant poésie et numérique, réalisé en partenariat avec ENT’REVUES à l’occasion de la programmation Québec à l’honneur du 36e Marché de la poésie de Paris. Grâce à l’application Totemi, les promeneurs parisiens peuvent utiliser leur téléphone et laisser les créations sonores de vingt poètes percer leur intimité. Deux parcours font rayonner la poésie québécoise : le parcours Marché de la poésie (Place Saint-Suplice) et le parcours parisien (Panthéon, Conciergerie, Bibliothèque Gaston Miron, Librairie du Québec, Palais-Royal, Hôtel de Sully). Une lecture-lancement avec les poètes a lieu le dimanche 3 juin 2018 dans le jardin du Palais-Royal en collaboration avec Poésie is not dead.

PoésieGo! Paris a vu le jour grâce à la collaboration des partenaires suivants : le Marché de la poésie, Ent’Revues, Michel Goulet, Poésie is not Dead, Magnéto, Talk to Me, le Palais-Royal et le Centre des Monuments nationaux, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec, ainsi que Québec Édition.

Notes de lecture

Isabelle Lévesque, « avec kaspar hauser ? », TdF, n°162, mai 2018
voir le site Terres de femmes

Katia-Sofia Hakin, « kaspar de pierre », PLS, n°8, mai 2018.
Voir le PDF

Thibault Ulysse Comte, « Ce chemin vers rien de certain. Kaspar de pierre », La Nouvelle Quinzaine littéraire, n° 1190, du 16 au 31 mars 2018.
Voir le site La Nouvelle Quinzaine Littéraire
Voir l’article de presse

Sanda Voïca, « kaspar de pierre », La cause littéraire, 26 février 2018.
La Cause Littéraire

François Bordes, « kaspar de pierre », Secousses, n°23, novembre 2017.
Revue Secousse

Bernard Banoun, « kaspar de pierre », CCP, février 2018.
Voir Cahier critique de poésie

Angèle Paoli, « Laure Gauthier. Kaspar de pierre. Ceci n’est pas de la poésie », pour Terres de femmes, 18 octobre 2017.
Voir le site Terres de femmes

Claire Tencin, « kaspar de pierre », Art Press, février 2018, n° 452, p. 82.
Presse

Florence Trocmé, « kaspar de pierre », Poezibao, 9 octobre 2017.
Voir le site Poézibao

Georges Guillain, « kaspar de pierre », Lesdecouvreurs, blog, décembre 2017.
Voir le site Les Découvreurs

Fabien Mellado, « kaspar de pierre », Revue Phoenix, printemps 2017, n°25, p. 148-149.
Article de presse

Lectures

18 juin 2018, à la Maison de la Poésie de Paris :
« NOUVELLES ARCHITECTURES POÉTIQUES : CROISEMENT ENTRE LE TEXTUEL, LE VISUEL ET “L’AURAL” »
avec David Christoffel, Jérôme Game, Laure Gauthier & Núria Giménez-Comas
Voir la Maison de la Poésie

14 mars 2018 à 20h : « Faut-il faire chanter kaspar ? » Lecture à deux voix de « kaspar de pierre » avec Séverine Daucourt-Fridrikson . Organisé par le Magnifique printemps de Lyon, en partenariat avec le Goethe-Institut, le Grame-cncm et la Biennale Lyon Musique en scène, l’espace Pandora et le TNP.

Laure Gauthier et Séverine Daucourt-Fridrikson liront à deux des extraits du récit poétique de Laure Gauthier, « Kaspar de pierre », paru en novembre 2017 à La Lettre volée (collection poiesis). Le texte fait signe vers une pluralité de voix, les autres de Kaspar, qui s’articulent et se réarticulent selon les situations et dans le temps. En lisant à deux, il demeure ainsi un espace « entre les voix », une zone franche, de silence et d’échos.

©Espace Pandora

©Espace Pandora

25 novembre 2017 : « kaspar de pierre » : lecture par Laure Gauthier, en compagnie de François Rannou, Séverine Daucourt-Fridriksson et Jean-Luc Steinmetz à la galerie l’Achronique.

Voir pour « kaspar de pierre », la vidéo à partir de la minute 50:34

19 octobre 2017 : lecture de « kaspar de pierre » à la librairie Texture, Paris avec Séverine Daucourt-Fridrikson lisant « Dégèle ».

Soirée présentée par François Bordes.

6 octobre 2017 : à 19h au Centre International de Poésie de Marseille (CIPM) : lecture de « kaspar de pierre » à deux voix, avec Séverine Daucourt-Fridriksson.

11 mai 2017 : « kaspar de pierre », lecture performée : Laure Gauthier, texte, Martin Laliberté, musique, Olivier Besson et Benjamin Guillot, comédiens, Martin Laliberté, dispositif électronique. Centre Tchèque de la ville de Paris dans le cadre de la soirée « Recherches, fantaisies et gloses : mouvements dans la pensée musicale »

29 avril 2017 : Extraits de « kaspar de pierre » (La lettre volée, 2017) et de « je neige (entre les mots de villon) » (Lanskine, 2018) : lecture à deux voix, avec François Rannou, à la galerie l’Achronique.

Interventions

9 juin 2018, Marché de la poésie, 14 h 30.
Nouvelles architectures poétiques (table ronde, États généraux#02) Laure Gauthier avec Vincent BroquaDavid ChristoffelJérôme Game et Lucie Taïeb.

Voir : Marché de la Poésie

Articles

de Laure Gauthier sur « Kaspar de pierre ».

« kaspar de pierre » dans Le cahier du Refuge, CIPM, octobre 2017, p. 11-17.
Voir : CIP Marseille  |  Voir le PDF

« Faut-il faire chanter kaspar ? A propos de la réécriture poétique et musicale de l’histoire de Kaspar Hauser », in : Phoenix, n° 27, Printemps 2017.

Extraits

Remue.net, 30 août 2017 : « MAISON 1 »

Remue.net, 29 novembre 2017 : « MAISON 2 »

Poezibao, 7 octobre 2017, Anthologie permanente : « Maison 2 »

Traductions

Traduction de deux extraits de « kaspar de pierre » en italien par Gabriella Serrone pour le blog de Luigia Sorrentino Poesia di Luigia Sorrentino.

Voir : Chez Poesia. Traduction de deux extraits en Italien.