Poésie et Musique aujourd’hui

Un séminaire conçu et animé par Laure Gauthier à l’Ircam (2017-2020).

C’est en dialogue avec Philippe Langlois, directeur de la pédagogie et de l’action culturelle à l’Ircam, que j’ai développé à partir de novembre 2017 un projet de séminaire visant à rapprocher poésie et musique contemporaines. Comment réarticuler autrement un dialogue après un siècle de crise du lyrisme à l’heure de l’inter et de la transmédialité sans retomber dans les écueils du passé ? Une collaboration s’est mise en place avec la complicité du compositeur invité du Cursus, Thierry de Mey et avec le soutien organisationnel de Murielle Ducas.

Lieu : L’Institut de recherche et coordination acoustique/musique. 1, Place Igor Stravinsky, 75004 Paris

Il s’agit de repenser la question de la voix et du texte aujourd’hui en rapprochant les rives distendues entres écritures et musiques écrites contemporaines sans retomber dans les solutions du passé, ni celles du lyrisme ni celles du texte pris comme matériau phonologique, mais de trouver de nouvelles voix/voies.

Il s’agit également de raviver les liens entre auteurs et compositeurs vivants et de repenser les modalités de leurs collaborations, de voir comment poète et compositeur peuvent s’entendre et construire ensemble une œuvre musicale et textuelle en déplaçant l’opposition sur un troisième ou un quatrième terme.

Séminaire Poésie et Musique (2ème année 2019-2020)

Ce séminaire s’est décliné en plusieurs journées (cours, ateliers, conférences, maquettes) et s’est terminé par un « mini-projet » poésie et musique, une maquette qui avait pour objectif de poser une question au rapport entre la voix et le texte poétique. Il se poursuit entre janvier et juin 2020 par l’encadrement des compositeurs ayant choisi de travailler avec un.e poète pour l’élaboration de leur pièce cursus, présentée dans le cadre du concert de fin d’année au sein du festival Manifeste (édition 2020). 

Compositeurs du cursus : Sofia Avramidou, Kayla Cashetta, Paul Ramage, Claudia Jane Scoccaro, Justina Repeckaite, Maxime Mantovani, Oren Boneth, Antonio Tules, Fernando Manassero et Ko Sahara.

7 septembre 2020 : concert du cursus, Partie 1

Encadrement pédagogique Ircam/Simone Conforti, Grégoire Lorieux, Mikhail Malt, Sébastien Naves
Compositeur associé au Cursus Thierry De Mey
Conseil artistique Laure Gauthier poète

J’ai encadré la réalisation de la pièce de Kayla Cashetta à partir d’un texte original de Séverine Daucourt, et de la pièce de Maxime Mantovani, écrite à partir d’un texte de Christophe Manon extrait d’Au nord du futur (Nous, 2016).

Kayla Cashetta
Reach, pour soprano et électronique
Mathilde Barthélémy soprano

Maxime Mantovani
Existentia, pour saxophone baryton, disklavier, vidéo temps réel, dispositif électroacoustique et support multi-pistes
Carmen Lefrançois saxophone

Ecouter le concert

9 décembre 2020 : Atelier d’écoute et de conseils aux compositeurs qui me présentent leur mini-projet. Travail sur la matière du texte et de la voix. 

17 décembre 2020 : présentations argumentées des mini-esquisses en présence de quelques-uns des poètes, des Réalisateurs en Informatiques Musicales, du compositeur Thierry de Mey et de l’équipe pédagogique du Cursus Philippe Langlois et Murielle Ducas.

Ecouter certaines esquisses :

Sofia Avramidou : “cità dolente”

A partir d’un poème tiré de La cite dolente (Chatelet-Voltaire, 2015, traduction en italien de Gabriela Serrone, Macabor, 2018) qui évoque un fait divers.

Ecouter

Paul Ramage : « Déplier / Peuplié »

Pièce performée au Revox B 77 sur un extrait du texte Peuplié de Lucie Taïeb (LansKine, 2019).

Ecouter

Maxime Mantovani : « Improvisation autour d’un poème de Christophe Manon »

A partir d’un poème tiré de Au nord du futur (Nous, 2016).

Voir le lien

Ko Sahara « je n’aime que toi »

A partir d’un poème tiré de Transport commun de Rim Battal (Lanskine, 2019).

27 novembre 2019 : Lecture performée de « rodez blues » de Laure Gauthier, extrait du texte Les corps caverneux. Ce texte pose la question de la musique dans le poème.

Voir le film d’Eric de Gélis : Ressource IRCAM

Conférence partiellement