Transpoème « rodez blues » ou la relativité du silence : du dehors ½ :

Le poème extrait de « rodez blues », écrit depuis le présent, qui évoque le monde qui brûle, est un poème de science-fiction ; la bande-son est, elle, un instantané, sortie de l’actualité : entre les deux un écart fructueux qui nous rend vigilants au trop plein et au trop vide.

Lien : transpoem : rodez blues

 

elementum risus quis, adipiscing accumsan efficitur.