Navigation Menu+

Monographie(s)

ESSAIS ET TEXTES CRITIQUES

L’opéra à Hambourg (1648-1728). Naissance d’un genre, essor d’une ville, Paris, PUPS, 2010, préface de Dominique Bourel.

Le présent ouvrage vise à dégager, dans une perspective d’histoire urbaine, les paradigmes ayant infléchi, au lendemain de la guerre de Trente Ans, l’histoire de la cité la plus septentrionale du Saint-Empire et à mettre en lumière la coïncidence entre l’essor fulgurant de la ville hanséatique et l’émergence tout aussi rapide du genre opératique à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles. Les mutations d’ordre politique, confessionnel et diplomatique survenues après 1648 ont modifié l’espace musical local et contribué à la fois au développement d’un nouveau genre en vogue dans toutes les cours d’Europe et à l’institutionnalisation d’un lieu privé dévolu à ces spectacles. Un genre issu des cours catholiques de la Péninsule italienne s’est ainsi établi, dans l’espace germanophone, dans un port marchand, hanséatique, luthérien et bourgeois. Véritable creuset culturel attirant des artistes renommés et des aristocrates curieux d’entendre les nouveaux opéras, le Gänsemarktoper contribua à faire de la Ville libre l’« idéal-type » d’une nouvelle culture urbaine à l’époque de la première modernité.

COMPTES RENDUS PUBLIÉS

L’Éducation musicale (CR. Edith Weber), n°37, Mars 2010 ; Cahiers de Sociologie économique et culturelle, « Ethnopsychologie », n°46, Décembre 2008, paru juin 2010 ; Opéra magazine, janvier 2011, p. 88 (CR de Romain Feist) ; Les Annales, N° 6, nov-déc. 2010, p. 1483-1485 (CR de Rahul Markovits) ; Dix-Huitième-Siècle, n°43, 2011, p. 859-860 (CR de Gérard Laudin) ; De Zeventiende Eeuw (2011), p. 120-121 (CR. de R.A. Rasch).

Voir les CR en ligne sur le site de l’éditeur LIEN